Tout ce que tu veux savoir sur les tissus

Pour bon nombre de cosplay, les tissus c’est la base. Right?

Même si tu fais plus des cosplay armure. Chances are que tu auras besoin (au moins un peu) de tissus quand même (pour une cape, un foulard, une ceinture…).

Et bien comprendre les tissus, c’est pas mal un must selon moi.

  • Ça va faciliter ton magasinage (surtout en ligne… quand tu peux pas toucher).
  • Mais ça va aussi faciliter la confection de ton prochain projet (je t’en ai déjà parlé, bien connaître ses matériaux, c’est essentiel).
  • Et surtout, ça va faciliter la compréhension de tes prochaines lectures sur mon blog. Ouep. Parce que je parle souvent de tissus. Qu’est-ce que tu veux. J’aime ça les tissus.

Les tissus, leur noms, la différence entre tissage et tricot, les avantages des différentes fibres, leurs caractéristiques… Honnêtement, je pourrais t’en parler pendant 3 jours. Mais je vais essayer de faire le tour de l’essentiel. 

 les tissus

 

Les fibres

Tout d’abord, t’as les fibres : naturelles ou manufacturées. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise fibre. Ça dépend surtout de ce que tu veux faire.

Les fibres naturelles ont tendance à mieux respirer, alors que les fibres manufacturées, qui sont essentiellement du plastique, et respirent autant que ta plante de bureau artificielle. Ceci-dit, elles sont souvent beaucoup plus économique et vraiment versatiles.

T’as des fibres naturelles végétales (comme le coton et le lin), qui sont super légères mais qui froissent longtemps. Et t’as aussi des fibres naturelles animales (comme la laine) qui ont des super propriétés isothermiques (elles te gardent au chaud l’hiver, mais aussi au frais l’été). Par contre, elles coûtent une petite beurrée.

Dans les fibres manufacturées, t’as 2 catégories : synthétiques et chimique cellulosique. Les fibres synthétiques (comme le polyester et le nylon) sont plus résistantes de façon générale. Tandis que les fibres chimiques cellulosiques (comme l’acetate et la viscose), sont moins résistantes, mais vraiment économiques.

Dans tout les cas, on mélange souvent les fibre manufacturées au fibres naturelles pour réduire les coûts, améliorer la résistance, réduire le froissement, etc.

C'est donc important de garder en tête ces différentes caractéristiques. Elles vont surtout influencer le confort et l'entretient de ton projet.

 

La méthode de construction

Ensuite, la fibre est filée. Et les fils sont montés de façon à créer un tissu. T’as principalement 4 méthodes de construction : tissétricotajourée et non-tissé.

📌  Le tissé, c’est le plus courant : des fils de trames qui croisent des fils de chaînes. Il existe différentes façons de croiser les fils. On appelle ça l’armure du tissu. C’est ce qui donne des effets différents d’un tissu à l’autre.

Les tissus tissés sont généralement les plus solide. C'est le genre de tissu que tu veux pour un projet assez structuré.


📌  Le tricot, c’est comme ton foulard ou ton chandail fait par grand-maman, mais (généralement) en plus fin… La caractéristique principale des tricots, c’est d’être extensible.

Mais attention : tous les tissus extensible ne sont pas nécessairement des tricots. La fibre d’élasthanne donne de l’extensibilité aux tissus aussi.  Ton jeans extensible et super confo : tissé. Ton t-shirt : tricot. Si tu regarde de très près le tissu, tu vas voir a différence.

C'est important de la connaître, parce que ça donne pas le même tombé à ton tissu. Et ça, ça change beaucoup de chose dans le look final de ton projet.


📌  Les tissus ajourés sont les tissus montés de façon à être plus ou moins plein de trous. On parle généralement de dentelle, mais aussi de tulles.

Généralement, c'est pas des tissus ben solide. On est dans les trucs plutôt délicat. Et souvent décoratif.


📌 Les non-tissés sont les seuls tissus qui ne sont pas monté à partir de fils, mais carrément à partir de la fibre qui va être essentiellement taponné pour créer le tissu.

Là encore, pas tellement solide comme matière. Mais les non-tissés ont quand même tout plein d'utilité. On va les retrouvé en entre-doublure, pour donner de l'épaisseur, de l'isolation, ou autre.

étapes de fabrication des tissus

Les tissus

Finalement, c’est à partir du type de fibre, du type de fil et de la méthode de construction, qu’on peut déterminer de quel tissu on parle. Quand tu connais les noms des tissus, t’apprends plein d’affaires. Genre…

 

📌  Les voiles, chiffons et organzas sont des toiles transparentes.
📌  Ya une différence entre la flanelle et la flanellette. Le premier est en laine, alors que l’autre est en coton.
📌  Les tissus sergés sont des tissus sur lesquels on peut voir une diagonale dans le fil. Comme le denim et le twill.
📌  La charmeuse, le satin et la peau de soie sont tous des tissus à l’armure satin. Ce qui les différencie c’est l’épaisseur et leur lustre.
📌  Le jersey est pas mal le tricot le plus commun. Mais, selon la fibre utilisée et la densité du tricot, son look peut varier.
📌  Le polar (parfois appelé molleton) est aussi un tricot. Il est brossé pour le rendre plus chaud et fluffy.
📌  Le feutre est non-tissé. Bien que ce soit moins solide, ça a quand même plusieurs utilités (Psst! ton manteau de laine, il est pas en feutre, la laine est peut-être feutré, mais c’est pas la même chose).

    J’te conterai pas tous. On y passerait la journée. Mais il faut comprendre que, les tissus, c’est plus que juste « mince ou épais » et « mat ou lustré ».

    Je te recommande donc de télécharger mon Ultime Guide des Textiles.

     

    On se reparle bientôt.
    en attendant… Keep on crafting! 

    🤓✂🐙


    Laisse-moi un commentaire

    Prends bien note que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés